Marre... Marre.... Marre

Publié le par Jihane

Ces deniers jours, je n’ai plus le temps de rien faire … J’ai trop de travail … beaucoup trop… au point que je me demande si je suis à ma place, si je suis faite pour ce travail… si un travail mérite de gâcher une vie … ou du moins une partie de ma vie …

 

 

La dernière fois ou je me suis laissée embarquée dans un tourbillon de travail acharnée je suis tombée gravement malade, et ce souvenir me hante… et hante les miens par la même occasion… alors, dès que j’ai un moment de répit… je commence a réfléchir… à analyser… a trouver une raison logique qui justifie que je me laisse faire … sans presque jamais dire non, ou alors je ne peux pas , ou dire crument a mon bosse d’aller voir ailleurs si j’y suis ..

 

 

En analysant, je me rends compte qu’il existe plusieurs facteurs que je pourrai diviser en deux groupes d’instincts. Les facteurs qui ne dépendent aucunement de moi, et ceux bien sur dont je suis la seule et unique responsable.

 

 

Les choses que je ne peux pas changer.

 

 

Je savais que le statut de mariée, de fiancée, ou même de fille à parents sevrèrent permettait d’avoir un certain respect dans notre société. Mais ce que j’ai complètement oublié de considérer ce que ces même statu permettent aussi d’avoir un statut privilège auprès de vos patrons. Une femme mariée ou fiancée ne tarde pas le soir, une jeune fille dont les parents sont sévères ne vient pas le weekend, une jeune femme fiancée ne passe pas de nuits avec son boss a revoir un travail … Mais ou avais je la tète d’oublier cela ???!!!!

 

 

Au bout de quelques moi, je me retrouve comme étant la seule célibataire de l’équipe, et bizarrement je suis celle avec laquelle on fait des réunions en dernier dans la journée, je suis celle à qui on demande de rester tard le soir pour finir un travail, je suis celle qu’on taxe de immature quand je craque sous la pression !!!!

 

 

Et quand cette maudite pression se fait trop grande, que même le fait de s’écrouler en pleure n’arrange rien, on raconte tous bas que de toutes les façons, je n’ai rien a perdre vue que je n’ai personne dans ma vie … Comme si moi en tant que personne ne valait rien … même dans une multinationale …

 

 

Meme si on me console quand je n’en peux plus, que je sens que je ne suis pas faite pour ce job … que je serai sans doute plus heureuse si je vendais meska fliyou au coin de la rue… je suis triste de ne pas pour voir faire le métier que j’aime avec l’efficacité que mes bosses souhaiteraient … même si c’est humainement impossible …

 

 

En tant que benjamine, je suis toujours dans un esprit de compétition, et je sais bien que c’est la clé de mon malheur dans le travail… Je veux être la meilleure en tout, et j’oublie que le prix à payer est souvent très cher … Et je suis tout simplement fatiguée…

 

 

Je m’en veux à chaque fois parce que je ne sais pas dire non, que je prends chaque abus de mon bosse comme une démonstration de confiance et je me retrouve tard le soir à faire un travail que deux ou 3 personnes pouvaient se partager sans pour autant se transformer en serpillère rampante.

 

 

Certains de mes proches me reproches (sans jeu de mots) de me laisser faire, d’être à la limite bête, je ne  branche pas, mais au fond, une petite voix me dit qu’ils ont tort… que tout cela je le fais pour construire une carrière, pour apprendre encore plus et réaliser une partie de mon rêve… Mais ces derniers temps, cette petite voix se fait de plus en plus discrète, elle a laissé la place a celle qui me dit qu’il y a tant d’autres choses a faire dans la vie, que de le passer derrière un PC …

 

 

Je pense que je suis à un moment de ma vie ou je dois prendre une décision !!! Ou je continue la ou je suis … ou alors je change, mais pour aller ou et faire quoi ???!!!… et dieu seul sait comme je réagis al au changement…

 

 

A suivre …

 

 

 

 

 

Publié dans Nouv-elle

Commenter cet article

Sofiane 09/04/2007 14:18

j'arrive un peu tard pour commenter l'article.parfois j'essaie de te parler sur le net mais bon rien a faire.j'ai lu pas mal de chose que tu as écrite, tu as la plume mais ce qui est domage c'est peut être le fait que tu te plaignes (inconsciemment?) des ptis malheurs de la vie quotidienne...
ce que je trouve beau chez les peuples qui n'ont pas connu "la civilisation" c'est leur faculté à s'ouvrir malgrès tout aux autres et donc se ressourcer auprès de chacun. Continue à marcher malgrès tout @+

maryline 26/02/2007 23:12


Jihane,j'ai envie de vous adresser un texte que j'ai offert à ma fille un jour où elle me faisait part de son désespoir.

"Dans notre monde,où il est indispensable de réussir ,probablement qu'il n'y a que nous,les femmes qui sachions au plus profond de nous même que le succés peut être quelque chose de calme et d'intime.

Parfois ,j'aimerais pouvoir faire en sorte que tout aille bien pour toi.Je voudrais assez d'argent pour te donner tout ce dont tu rêves,posséder des trésors pour te les léguer...
Je t'ai donné ce que je pouvais:tes cinq sens et le monde entier.
Prends en ce que tu veux,ajoutes-y ton propre émerveillement et celui de tous les autres.
Transmet un cadeau d'amour.
C'est suffisant"

Bon courage et bien à vous.

Jihane 27/02/2007 14:05

Merci beacoup Maryline, c'est un rrès beau texte

Mohamed 16/02/2007 01:29

Joyeux anniversaire Jihane

haryougad 14/02/2007 19:04

on ne fete pas tous les jours son quart de siecle. joyou zanivirsiiiiiiiiiiiiiiiir ma belle

Jihane 14/02/2007 19:23

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Le Virtuose 13/02/2007 00:00

Avec l’age, les challenges deviennent de plus en plus durs, le fait accompli plus morose, les déceptions plus fatales.
Même le goût des victoires ne devient plus que celui d’un devoir.
Faut il laisser tomber pour autant ? Ne serait ce que pour envoyer chier le monde, ceux qui secrètement attendent que tu te casse la gueule pour te dire « chefti ?! Yak on te l’a dit ! »
Et pour narguer ces mercantiles des hiérarchies bureaucratiques, montre leur de quoi t’est cap.
Je voudrais revenir à la fameuse Meska Fliou, c’est dépassé, si tu veut vraiment ce qui est vogue dans le milieu, c’est le mouchoir, communément appelé Klinix (en appuyant sur le I, parait que ça fait vendre). À cause de la pollution surtout sur casa.
Allez, Jihane, prend un bon bol d’air frai, et peut être bien un petit chewing-gum  fluo, et tout ira très bien…
Ps : Je connaît plusieurs personnes qui ont choisi cette période de l’année pour aller mal, d’ailleurs j’en fait partie, ne serait ce pas une conspiration  de ces fameux costard cravate noirs ?ou encore peut être dut au non respect de Kyoto…. A suivre….